Apprendre à développer sa créativité et sa souplesse

Pourquoi développer sa créativité et sa souplesse?

Dans notre monde moderne, nous apprenons dès le plus jeune âge à entrer dans le moule que notre éducation nous impose.

Au niveau scolaire, le procédé de notation nous pousse à la compétition et à un esprit carré, pleins de préjugés et de certitudes. Nos enseignants font pourtant de leur mieux mais sont obligés de se plier eux même à un système qui « a fait ses preuves ».

Mais ses preuves pour quoi? Le taux de mal-être en France n’a jamais été aussi haut qu’en 2017. Nous avons pourtant accès à l’éducation, à la santé et à la consommation bien plus que ne pouvaient en rêver les générations précédentes.

Mais, enfermés dans un monde de logique, de calculs et de notations, nous en oublions l’essentiel: l’humain. En courant après le temps, l’argent et le bonheur, nous en oublions le but ultime: notre bien-être.

A contrario, si nous associons ce travail de logique et de performance à une nouvelle façon d’entreprendre et de penser le monde, alors nous pourrons arrêter de courir après nos « besoins » créés de toutes pièces par la société. En invitant la créativité et la souplesse mentale dans notre quotidien, nous pourrons enfin nous réconcilier avec nous même, nos journées de 24h, nos souhaits et nos finances.

Développer sa créativité

Développer sa créativité est le premier pas vers un changement de pensée et de manière de vivre. En quittant cette réflexion traditionnelle induit par notre scolarité et notre éducation, nous pouvons élargir nos horizons et atteindre des sommets dont nous n’aurions jamais osé rêver.

La pensée horizontale (ou latérale) est un mode de pensée diamétralement opposée au système classique. Elle entraîne pourtant une façon d’envisager les choses beaucoup plus riche que la simple pensée du système noté*.

Le principe est simple. Au lieu de dire que 1+1=2, on envisage toutes les possibilités de réponses, même celles qui sont les plus farfelues ou les plus surprenantes.

Voici une vidéo d’AUTODISCIPLE qui explique très bien ce concept.

Il utilise comme support: Lateral Thinking.

L’auteur, Edward de Bono, est psychologue, médecin et spécialiste en sciences cognitives. Il est considéré comme le père de la pensée latérale et de l’étude de la créativité.

Si, comme moi, vous êtes allergique à l’anglais, je vous conseille un autre de ses livres:

* le système noté est très bien expliqué dans Libérez votre cerveau ! de Idriss Aberkane. J’écrirai bientôt un article sur le sujet.

Développer sa souplesse

Qu’est-ce que j’entends par « développer sa souplesse »?

Pour pouvoir développer sa créativité, il faut prendre du recul sur nos certitudes et nos réflexes. Habitués à nous protéger de l’extérieur et de toute nouveauté, nous cloisonnons nos possibles à nos réussites prévues. Du coup, il est très difficile de sortir du lot et d’obtenir les résultats exceptionnels dont nous rêvons pourtant.

Les personnes que nous envions, jalousons, admirons, ont réussi là où nous échouons continuellement et nous nous refusons d’admettre que ce sont nos pensées qui freinent tous nos élans créatifs. Hors, c’est cette créativité qui différencie une personne lambda d’une personne qui réussit dans tous les domaines de sa vie.

Pour pouvoir utiliser et développer cette créativité, il est important de travailler sur sa souplesse mentale.

Dans cette vidéo que j’ai publié en juillet 2017, j’explique mon choix d’utiliser l’improvisation dans le développement personnel.

Dans la vidéo, je vous parle de ce livre:

,

L’auteur, Séverine Denis, est une comédienne spécialisée dans le théâtre d’improvisation.

Dans ce livre, elle donne des techniques d’improvisation et de souplesse mentale. Elle compare l’improvisateur à un félin qui écoute, observe et adapte son comportement selon l’auditoire et la situation.

En bref

Cela va bientôt faire 4 mois que je travaille sur ma formation intégrant l’improvisation artistique au développement personnel.

Développer sa créativité et sa souplesse mentale sont les deux premiers exercices à surmonter pour les improvisateurs. Improviser permet de s’adapter, de rebondir quelque soit la situation et d’obtenir des résultats inespérés que ce soit d’un point de vue personnel, professionnel ou financier.

Aujourd’hui, l’utilisation de la pensée latérale est de plus en plus fréquente dans les grandes entreprises, les postes de direction ou de management, et même en politique. Ce mode de pensée est de plus en plus répandu dans les hautes sphères mais, la position confortable de nos dirigeants les pousse à freiner son intégration dans l’éducation. Il est alors nécessaire de hacker* cette éducation si nous souhaitons obtenir de meilleurs résultats dans notre vie que ce à quoi nous sommes programmés.

*terme emprunté à Olivier Roland.

Photo by Roman Kraft on Unsplash

2 réponses
  1. istoriya.soippo.edu.ua
    istoriya.soippo.edu.ua dit :

    Yߋu are so awesome! I do not think I’ᴠe truly read somеthing like that Ьefore.
    Ѕo nice to find another person with some original thougһtѕ
    on this issue. Seriously.. thank you for starting tniѕ up.

    Thiss site is something that is nneeded on the internet, someone
    with some originality!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.