Les mots et les intentions positifs



Les mots et les intentions positifs – un travail indispensable

Dans ce guide, je vous propose un travail mental pour vous aider à changer le prisme de votre regard.

Vous, vos voisins, vos parents, vos amis, vos collègues de boulot… nous évoluons tous dans le même monde, la même époque.

Comment expliquer, dans ce cas, que les personnes autour de vous aient l’air d’être bien plus heureuses que vous?

Est-ce que c’est la chance? Le destin? Cette poisse qui vous colle depuis des années? Un complot?

Ou est-ce que ce sont vos capacités qui sont moindres? Vos choix qui ne sont pas les bons? Votre incapacité à réagir quand il le faut?

Et si vos voisins étaient juste plus optimistes, plus souriants, plus avenants et qu’ils avaient un prisme devant leurs yeux bien plus positif que celui que vous avez devant les vôtres?

Je vous sens septique.

Et pourtant, vous avez déjà entendu et assisté à des dizaines d’histoires qui vont dans ce sens!

Rappelez-vous du sourire de cette infirmière qui vous a semblé si sympathique et qui a pourtant un métier bien plus difficile que le vôtre.

Rappelez-vous de ce collègue de boulot qui a raflé l’augmentation que vous souhaitiez tant et qui est toujours d’un optimisme à toute épreuve.

Rappelez-vous des histoires qu’on vous lisez lorsque vous étiez enfant et qui disaient: « A cœur vaillant, rien d’impossible! »

Et si, pour une fois, vous cherchiez à faire comme ces personnes?

En changeant le prisme de votre regard, vous pourrez observer de vous-même les changements dans votre vie. Il suffit d’y croire!

Qu‘est-ce qu’une intention?

La définition d’une intention est:

Disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but ; dessein délibéré d’accomplir un acte.

Il s’agit donc d’accomplir un acte ou de rechercher un résultat dans un but précis, qu’il soit moral ou physique.

Chacune des choses que nous faisons est faite avec une intention précise, bien que nous n’en soyons pas forcément conscient.

S’entraîner à modifier les intentions derrière les actes, nous permet de réellement nous concentrer sur chacune des actions que nous réalisons et non d’agir par automatisme.

Il s’agit d’une première étape pour apprendre à vivre dans l’instant présent.

Changer le prisme de notre regard

Changer le prisme de notre regard, qu’est-ce que ça veut dire?

Et d’abord, qu’est-ce qu’un prisme? Et quel rapport avec notre regard?

La définition d’un prisme est: Prisme en matière transparente qui a la propriété de dévier et de décomposer la lumière.

C’est bien sur la partie de la définition qui a un sens dans l’expression le prisme de notre regard.
Cela veut en fait dire que notre vision est altérée par ce prisme.
Bien entendu, si notre vision est altérée, c’est surtout l’altération mentale qui nous intéresse ici.
Cela voudrait donc dire que, selon notre humeur, nous verrions le monde différemment?
Est-ce que ça vous étonne réellement? N’avez-vous jamais observé cette différence de perception lorsque vous êtes entouré par vos proches, vos collègues de boulot, vos clients?
Et oui, lorsque vous êtes heureux et apaisé, vous observez le monde d’une certaine manière. Lorsque vous êtes malheureux, en colère, fatigué par la vie, vous le voyez d’une tout autre façon.
Pourtant, le monde, lui, est le même. Avec ses avantages, ses inconvénients, ses injustices, ses règles morales et physiques. Il faut des décennies au monde pour changer réellement. Ce n’est pas lui qui évolue: c’est vous!
Du moment où vous aurez prit conscience de cela, vous pourrez alors changer votre façon de regarder le monde afin de le rendre plus agréable à vivre.
En vous concentrant sur ses qualités, ses moments de joie, sa beauté, vous évoluerez dans la vie avec une énergie différente.
Je ne dis pas, bien sur, que ce monde sera parfait et qu’il ne vous arrivera que des bonnes choses. Mais si chaque obstacle devient, pour vous, une formidable occasion de grandir, d’apprendre, d’évoluer, et non plus une catastrophe déprimante et démotivante, alors votre vie sera bien plus riche et plus satisfaisante.

S’entraîner aux intentions positives

Vous avez compris que le monde changeait selon votre perception. Pourtant, votre vie n’a pas changé. Votre quotidien est toujours aussi morne, triste, fatiguant.

Ne vous inquiétez pas! Entre comprendre quelque chose et l’appliquer, il y a une grande différence.

Maintenant que vous avez compris que votre regard sur les choses était déterminant, il faut que vous appreniez à l’utiliser pour avoir une vie meilleure.

Pour cela, je vais vous donner quelques exercices simples à faire!

Je change mes habitudes matinales

Prendre des habitudes est surement la chose la plus simple. Nous avons tous cette facilité car nous n’aimons pas le changement, la nouveauté, l’inconnu. C’est comme ça, nous sommes humains et les humains fonctionnent comme ça.

Et pourtant, changer régulièrement nos habitudes, même les plus anodines, est un très bon moyen de nous remotiver lorsqu’on a une baisse de moral.

Mettre en place des habitudes matinales motivantes et inspirantes, et les modifier dès que nous en sommes lassés, est une bonne façon de nous préparer à la journée qui va suivre.

Alors choisissez vos bonnes habitudes matinales.

Au choix: s’étirer, faire du sport à jeun, cuisiner, regarder une vidéo inspirante, ranger sa maison, écrire, peindre…. à vous de jouer!

Je dis aux autres que je vais bien

Combien de fois avez-vous demandé, avec automatisme « salut, ça va? ». Et combien de fois avez-vous répondu « ça va ».

Pas très inspirant, n’est-ce pas?

Alors, habituez-vous à penser réellement ce que vous dites.

Si vous allez bien, dites-le!

Si vous avez fait une belle rencontre, dites-le!

Si vous avez vu quelque chose de beau, dites-le!

Si vous êtes juste heureux, dites-le!

Et si vous n’allez pas bien, demandez-vous si c’est votre perception du moment qui fait que vous ne vous sentez pas bien ou si vous êtes vraiment en souffrance physique ou mentale.

Je me concentre sur le beau

Cet exercice est, à la fois, simple et complexe.

Combien de fois êtes-vous allé d’un point A à un point B sans faire aucunement attention aux endroits, aux paysages, aux espaces, que vous avez traversé?

C’est une maladie généralisée en ce siècle.

Nous sommes tellement sollicité, que ce soit au niveau privé ou au niveau professionnel. Nous avons tellement peu de temps pour faire tout ce que nous devons faire, accomplir tout ce que nous devons accomplir, vivre tout ce que nous devons vivre

Nous nous enfermons dans une bulle qui nous protège et nous coupe du monde extérieur.

Cependant, nous ne nous apercevons pas que nous perdons ainsi une grande partie de la satisfaction de vivre.

En nous coupant ainsi du monde, nous limitons le champ de nos possibilités, de nos apprentissages, de nos rencontres, de nos aventures.

Alors, aujourd’hui, enlevez vos œillères! Faites attention à ce qui vous entoure. Regardez, observez, analysez, respirez… vivez.

Vous verrez à quel point le monde peut être beau. Ne vous concentrez plus uniquement sur les obstacles et les imprévus. Observez à nouveau la beauté du monde qui vous entoure.

Retrouvez vos yeux d’enfant.

Je me contrentre sur le bon

Cet exercice a un rapport direct avec l’exercice précédent.

Nous avons trop tendance à nous concentrer uniquement sur les aspects négatifs d’une situation ou les défauts des gens qui nous entourent.

Pourtant, lorsque nous apprenons à voir le bon côté de chaque chose, on en vient à relativiser et à affronter les situations avec plus de détachement et de sérénité.

Mais cela demande un travail de chaque instant car il est très facile de retomber dans nos mauvais travers.

Alors entrainez-vous!

Ce collègue de boulot vous tape sur les nerfs? Concentrez-vous sur ses qualités: sa façon de travailler, sa bonne volonté, sa façon de détendre l’atmosphère…

Ce travail ne vous plait pas et est purement alimentaire? Concentrez-vous sur ses aspects positifs, sur ce qu’il vous apporte et vous apprend.

Vous n’aimez pas le lieu où vous vivez? Concentrez-vous sur ce qui vous plait dans votre environnement: le calme, le côté pratique, votre quartier, le square à côté de chez vous…

Vous ne vous aimez pas? Concentrez-vous sur ce qui vous plait chez vous: vos yeux, votre taille, votre gentillesse, votre impertinence, votre volonté…

Arrêtez de voir la vie en nuance de gris. Apprenez à voir la vie en nuance de rose!

Je vis l’instant présent

Certainement l’exercice le plus complexe!

On vous a toujours dit de regarder vers l’avenir, de faire des choix pour le futur, qu’après la pluie vient le beau temps, que vous ferez mieux la prochaine fois, …

Et, comme beaucoup de monde, vous avez couru après quelque d’inatteignable: le futur!

Vous en avez oublié le plus important: le présent.

Et il défile ce présent. Il glisse comme du sable entre vos doigts, sans que vous ne vous en rendiez compte. Et vous ne pourrez pas le rattraper, le récupérer, le revivre.

Une fois que le présent est passé, vous ne pourrez plus en profiter.

C’est pour ça qu’il est très important d’apprendre à vivre l’instant présent. Parce que c’est la seule façon de ne pas regretter d’avoir vécu quelque chose et de ne pas en avoir profité.

Pour apprendre à vivre dans le présent, il y a plusieurs techniques. Celle qui est la plus répandue est la méditation de pleine conscience.

Concentrez-vous sur votre respiration, sur votre corps, sur vos perceptions, puis étendez cette concentration au monde qui vous entoure. Utilisez vos sens pour l’observer, l’analyser, le comprendre. Profitez de cet état de sérénité, de compréhension et de bien-être.

Entrainez-vous à réaliser cet exercice le plus souvent et régulièrement possible. Avec un peu de pratique, vous pourrez vous plonger dans cet état méditatif où et quand vous le souhaiterez.

Je remercie la vie

Remercier la vie est, sans aucun doute, la meilleure des habitudes journalières à prendre!

On ne le fait pas assez et, pourtant, on sait tous au fond de nous à quel point nous avons de la chance d’être en vie.

Alors je vous donne ici une astuce qui marche, qui fait du bien et qui prends très peu de temps!

Tous les matins, au réveil, imprégnez-vous d’optimisme, de sérénité, de bien-être et de confiance en l’avenir.

Respirez profondément et, en pensant à chacun des mots que vous allez dire, énoncez à voix haute:

« Bonjour, merci, pardon, je t’aime ».

Bonjour parce que bonjour la vie, bon réveil à mon monde.

Merci parce que je suis reconnaissant d’être ici, maintenant, d’être vivant et conscient de l’être.

Pardon parce que je ne reconnais pas suffisamment la valeur de la vie et que je me laisse parfois aveuglé par la colère, la peur et la souffrance lorsque je rencontre une difficulté.

Je t’aime… ais-je vraiment besoin de développer?

Si vous avez l’impression de ne pas aimer votre vie, rendez-vous compte que ce n’est pas la vie que vous n’aimez pas mais le chemin qu’a prit la votre.

Alors prenez quelques secondes tous les jours pour remercier, consciemment et respectueusement, cette chose incroyable qu’est la vie, et cette chance infinie que vous avez de pouvoir lire ces mots.

S’aider des mots positifs

Vous savez maintenant comment modifier vos intentions et votre regard sur le monde afin d’améliorer votre quotidien et de vivre avec plus de sérénité.

Ce n’est pas simple, c’est un travail de tous les instants mais, lorsque vous maitriserez cette pratique, votre vie sera plus satisfaisante et lumineuse.

Pour vous entrainer à utiliser les intentions positives, vous pouvez également vous aider des mots positifs.

Chaque mot a un pouvoir sur l’esprit.

En utilisant, le plus possible, des mots positifs, vous nourrissez votre esprit de petits bouts de positivité et de bien-être.

Alors utilisez dans votre quotidien des mots gentils, positifs, encourageants, rayonnants.

Utilisez le pouvoir des mots pour améliorer votre vie.

Au lieu de dire « je n’y arriverai pas », dites « j’y arriverai autrement ».

Au lieu de dire « je ne veux pas », dites « je préfèrerai faire comme ceci ».

Au lieu de dire « cette journée est nulle », dites « demain sera un jour meilleur ».

Au lieu de dire « il va me falloir des années pour y arriver! », dites « je vais apprendre tellement de choses en poursuivant ce but! ».

Et c’est ainsi que la négativité se transforme en positivité! : )

En bref – les mots et les intentions positifs

Il est simple de s’enfermer dans sa bulle, de se couper du monde extérieur, de se protéger des conflits, des débats, de la douleur… malheureusement, cet façon de faire entraine bien souvent des regrets, de l’amertume, de la tristesse.

Pour ne plus voir défiler sa vie comme un film de quelques heures, il est important de reprendre son esprit en main avec quelques petits travaux pratiques.

Pour pouvoir profiter pleinement de la vie et de la richesse de ce monde, apprenez à changer le prisme de votre regard en utilisant le pouvoir des intentions et des mots positifs.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.