Relaxation – Jardin intérieur, méditation et auto-hypnose

On le sait tous, l’esprit a une emprise très importante sur notre corps.

Dans cette société où tout doit être fait de manière rapide, efficace et productive, on en perd les notions les plus importantes: le bien-être et l’épanouissement personnel.

Pourtant, il suffit de quelques techniques simples et d’un peu de pratique pour faire entrer, à nouveau, ces considérations dans nos vies.

Dans cet article, je vous propose quelques techniques de relaxation, de méditation et d’auto-hypnose, que j’utilise moi-même.

J’espère qu’elles vous aideront à adoucir votre quotidien.

Attention, ces techniques ne sont pas exhaustives et cet article n’est pas un article détaillé sur tel ou tel sujet. Ici, je ne vous donnerai que des pistes de travail.

Bonne lecture!

Apprendre à se relaxer

Lorsque je me sens épuisée, déprimée, au bout du rouleau, j’ai pris l’habitude de m’isoler dans un lieu où je me sens bien physiquement et mentalement.

Je choisis généralement un fauteuil ou un canapé et je m’enfonce dans les coussins.

En fond sonore, je mets de la musique de méditation, pas trop fort, juste pour m’aider à créer ma bulle de confort.

Je respire lentement, profondément. Je me concentre sur l’air qui entre et qui sort de mes poumons.

Je ferme les yeux. Je me concentre sur ma respiration et sur la musique qui me berce.

Je m’imagine dans mon jardin intérieur. Je prends quelques secondes pour l’observer. Ce moment me permet de m’imprégner de cette ambiance, de ce bien-être.

Généralement, ce moment seul suffit à me détendre et à me recentrer sur moi.

Mais, lorsqu’il n’est pas suffisant, je poursuis avec une séance de méditation ou d’auto-hypnose.

Lorsque je me reconnecte à mon environnement, après cette séance de relaxation, je suis totalement détendue et sereine.

Je vais essayer de vous partager les techniques que j’utilise dans cet article. J’espère qu’elles vous aideront dans votre quotidien comme elles m’aident dans le mien.

Créer son jardin intèrieur

Un jardin intérieur est un lieu mental, unique et personnel, où vous pouvez vous réfugier dès que vous en ressentez le besoin.

Pour le créer, installez-vous confortablement, dans un endroit où vous vous sentez bien, dans le calme, à un moment où vous aurez le temps de vous concentrer uniquement sur cet exercice. Si cela peut vous aider à vous projeter, mettez de la musique de méditation en fond sonore.

Fermez les yeux, concentrez-vous sur votre respiration et détendez-vous.

Sortez de votre esprit tout ce qui pourrait vous détourner de ce moment de calme, de bien-être. De ce moment qui n’est qu’à vous. Ce moment où vous ne faites rien d’autre que de penser à vous et à votre bien-être.

Quel lieu vous vient spontanément à l’esprit lorsque vous imaginez votre jardin intérieur?

Dans quel lieu vous sentez-vous pleinement serein, détendu, en sécurité?

Cela peut être un chalet dans la montagne, une caravane, un bateau, la maison de votre enfance, un jardin, une plage, votre chambre…

Quels bruits, quelles odeurs, quelles couleurs, quels sentiments vous enveloppent lorsque vous vous imaginez dans ce lieu?

Imprégnez vous des sensations que vous ressentez. Laissez le calme de ce lieu vous envahir.

Personnalisez ce lieu. Décorez-le à votre image. Ajoutez-y des objets, des photos, des couleurs… Cela n’a pas besoin d’être réaliste ou rationnel. Il faut juste que ce soit totalement en accord avec votre bien-être et vos envies. Ce lieu est vôtre. Il est votre sanctuaire. Nourrissez-le de votre personnalité.

A chaque fois que vous en ressentirez le besoin, réfugiez-vous dans ce lieu.

Au fur et à mesure, ce sera de plus en plus simple, de plus en plus naturel.

Vous pourrez alors, à tout moment atteindre cet état de plénitude et de sérénité que vous ressentez lorsque vous êtes dans cet endroit.

La respiration

Respirer est naturel. C’est un mécanisme qui nous permet de vivre et qui est commun à tous les êtres.

Pourtant, nous oublions parfois à quel point il est important de bien respirer, afin d’oxygéner correctement nos muscles, notre cerveau.

Bien respirer, ça s’apprend. De nombreux sports et de nombreuses techniques de relaxation, entre autre, débutent d’ailleurs par un moment de concentration et d’apprentissage sur la respiration.

Étant musicienne, sportive depuis peu, et m’intéressant depuis toujours au développement personnel et à la relaxation, il est bien naturel que je me sois penchée sur les techniques de respiration moi-aussi.

Voici un exercice simple qui vous aidera à apprendre à bien respirer.

Mettez-vous debout, tenez-vous droit, les épaules en arrière, la tête droite, les pieds comme ancrés dans le sol. Posez vos mains, sans appuyer, sur votre abdomen.

Inspirer lentement, profondément, avec le nez. Laissez votre ventre se gonfler à mesure que l’air entre dans vos poumons. Comptez lentement, dans votre tête, les secondes que dure votre inspiration. Concentrez-vous sur ce compte.

Expirez ensuite par la bouche, doucement, lentement, tout l’air qui se trouve dans vos poumons. Sentez-votre ventre se dégonfler. Comptez dans votre tête les secondes, jusqu’à ce que vous soyez à bout de souffle.

Répétez cet exercice trois ou quatre fois jusqu’à vous sentir totalement détendu. Concentrez-vous sur le compte des secondes, dans votre tête, ainsi que sur vos mains qui suivent les mouvements de votre abdomen.

A la fin de cette série, vous aurez peut-être la tête qui tourne ou le regard brouillé. N’hésitez pas à vous assoir un moment pour vous remettre de cet exercice.

Répéter cet exercice autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’il devienne naturel. A chaque fois que vous vous sentirez énervé, frustré, stressé, angoissé, … vous pourrez l’utiliser pour vous détendre et récupérer votre énergie positive.

La méditation

La méditation est une pratique mentale qui peut être utilisée de bien des manières.

Elle peut être utilisée pour se détendre, pour améliorer sa concentration ou pour s’ancrer dans l’instant présent.

Il y a plusieurs façons différentes de méditer. Celle que je vous propose ici est celle de la méditation de pleine conscience.

Installez-vous confortablement, sur une chaise, dans un fauteuil, le dos bien droit mais pas raide, les épaules en arrière, la nuque droite, dans le prolongement de votre colonne vertébrale. Posez les pieds à plat contre le sol. Vous pouvez également vous installer en tailleur ou dans la position du lotus. Posez vos mains, paumes à plat sur vos cuisses ou levées vers le ciel.

Imaginez qu’un fil parte du bas de votre dos, remonte jusqu’au sommet de votre crâne et vous connecte au ciel. Vos pieds, ancrés dans le sol, ou sur le support que vous avez choisit, capte l’énergie qui vient de la terre. Cette énergie vous traverse à travers le fil et connecte, à travers vous, la terre et le ciel.

Fermez les yeux ou fixez un point face à vous, sans le regarder vraiment. Visualisez l’énergie qui vous traverse en lui donnant une couleur qui vous apaise. Respirez lentement, profondément. Concentrez-vous sur votre respiration. Sentez votre ventre se lever puis se rabaisser.

Écoutez les sons qui vous entourent. Ne vous concentrez pas dessus. Ils sont juste là. Laissez-les vous envahir, sans les retenir, sans les analyser.

Si des pensées s’amassent aux portes de votre esprit, c’est tout à fait naturel. Ne cherchez pas à les ignorer, à les effacer. Elles seraient encore plus présentes. Au contraire, laissez-les entrer. Laissez-les traverser votre esprit. Laissez-les glisser sur vous. Comme pour les sons, ne les retenez pas. Ne les analysez pas. Ne vous concentrez pas dessus.

Restez concentré sur votre respiration. Laissez les bruits, les pensées, les petits inconforts dû à votre position, glisser sur vous.

Restez ainsi quelques minutes. Faites cet exercice le plus souvent possible afin qu’il devienne un automatisme. Vous gagnerez ainsi en capacité de concentration et de maîtrise de votre esprit.

L’auto-hypnose

L’auto-hypnose est une technique qui permet de soulager beaucoup de maux.

Elle peut être utilisé pour trouver le sommeil, pour se détendre, pour soulager une douleur physique ou mentale, pour se préparer à un examen, et bien d’autres choses.

Mettez de la musique douce en fond sonore. Installez-vous confortablement sur une chaise, dans un fauteuil, le dos droit, les pieds bien à plat sur le sol. Posez vos mains, paumes à plat contre vos cuisses.

Si vous souhaitez faire une séance pour vous endormir, vous pouvez vous installer dans la position du mort sur votre lit, c’est à dire totalement à plat, les jambes et les bras légèrement écartés du corps et la tête posée de façon à éviter les tensions à la nuque et aux épaules.

Commencez par vous imaginer dans votre jardin intérieur. Laissez-vous pénétrer par le calme et le bien-être que vous procure ce lieu.

Inspirez et expirez doucement, lentement.

Selon le but de votre séance, il vous faudra trouver des éléments significatifs et représentatifs pour construire votre histoire, votre moment de calme, de détente. Il vous faudra trouver les éléments qui vous parlent, qui ont un sens pour vous, en fonction de ce que vous recherchez.

Je vous propose ci-dessous une séance de relaxation pour se détendre et trouver le sommeil, que vous pouvez utiliser comme exemple de construction. J’y utilise la mer comme représentation du sommeil et les pierres comme représentation des obstacles au sommeil.

Commencez la séance en détendant toutes les parties de votre corps. Pour cela, concentrez-vous sur chacune d’entre elles en les imaginant se relaxer. Imaginez une source lumineuse, chaleureuse, sortir de la terre, en contact avec la plante de vos pieds. Imaginez cette lumière remonter le long de votre corps et détendre chacune de ses parties, relaxer et soulager chacune de ses tensions, de ses inconforts.

Vous allez ensuite vous rendre mentalement à l’endroit où vous pourrez chercher votre soulagement, en comptant de 10 à 1 chacun des pas qui vous y rendra.

Lorsque vous aurez mis en place les mécanismes de changement, dont je vous donne un exemple dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez revenir à l’endroit initial en comptant, cette fois, de 1 à 10. Vos pas vous ramèneront ensuite dans votre jardin intérieur et vous pourrez quitter cet état méditatif et reprendre votre journée là où vous l’aviez laissé.

En bref

Utiliser des méthodes de relaxation a plusieurs avantages.

Cela permet de se ressourcer après une journée difficile, de se détendre lorsque nous sommes stressés ou angoissés, de prendre le temps de s’occuper de soi, de se reconnecter avec l’instant présent et d’améliorer nos capacités de patience, d’empathie et de créativité.

Si vous souhaitez que je développe plus certaines de ces techniques, laissez-moi un commentaire sous cet article.

En attendant, entraînez-vous bien afin de pouvoir utiliser ces astuces n’importe quand et dans n’importe quelle condition.

Merci d’avoir lu cet article et à bientôt!

Nat’

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.